Sea, sex and…

Stéphane Desgain, sa famille et ses amis

Les falaises des Cornouailles attirent une bande de cyclo-grimpeurs qui devront se coltiner une météo… anglaise !

Une bande d’allumés part, toute excitée à l’idée de pédaler vers les falaises des Cornouailles pour les grimper. Les vélos sont prêts, les sacoches bourrées de matos d’escalade et… de quelques enfants. Ils devront apprendre à devenir aussi étanches que les sacoches.

Samedi, 14h30 – Guidoline

Dimanche, 14h40 – Guidoline

Autour du lac

Françoise & Marc Brunet

Ballade bucolique de 5 jours autour du lac de Constance.

Petite ballade bucolique de 5 jours autour du lac de Constance, en passant par les trois pays riverains. Avec 2 cyclistes (vélo droit et vélo couché), dont l’une n’avait quasiment aucune préparation et pas rodée aux voyages…Des rencontres, des découvertes, du bonheur au fil des vagues et des chemins. Ou comment renouveler la complicité dans un couple : même le vélo peut y contribuer.

http://www.aventure-en-solidaire.net/
https://www.facebook.com/marc.brunet.374

Samedi, 10h – Rustine

Pédale et tu verras !

Léla, Stéphanie, Ed & Joe

Léla, fidèle chienne, vit une année en Amérique du Sud en compagnie de Bourricotte, son humaine à vélo.

Pédale et tu verras ! décrit les émotions positives et négatives qui jalonnent leurs parcours. Le vélo implique un rythme ralenti et une progression lente, opportunités pour Bourricotte de vivre au présent, d’admirer la nature luxuriante, de profiter de chaque rencontre avec les autochtones et de s’interroger sur le sens de la vie…

https://www.facebook.com/pedaleettuverras/

Samedi, 18h50 – Guidoline

Dimanche, 11h30 – Grand Bi

Trans US

Pascal Gaudin, Finn Mayhall & John Decourt

De San Diego à Whistler, traversée sud-nord des États-Unis à VTT en autonomie

Un voyage VTT en mode «BUL» (Bivouac Ultra Léger) pour rallier San Diego, située à l’extrême sud-ouest des États-Unis, proche de la frontière mexicaine, au site mythique de Whistler, situé au Canada, en Colombie Britannique. Tout au long de ce périple de 4 800 kilomètres et 80 000 mètres de dénivelé positif, la Sierra Nevada et la chaîne volcanique des Cascades ont été nos fils conducteurs, réputés pour la beauté de leurs paysages, la richesse de leur faune et la présence de nombreux sentiers monotraces idéaux pour le VTT. Nous avons privilégié le « pur VTT », technique et joueur sur single tracks, et avons effectué cette traversée sans assistance, en autonomie.

http://www.trans-us.com/
https://www.facebook.com/VTTtransUS/

Samedi, 17h20 – Guidoline

Dimanche, 10h15 – Grand Bi

Kriti Trip

Philippe Waechter

Mon premier voyage à vélo autour de la Crète sans préparation de parcours.

La plus grande ile grecque, un VTT, de quoi dormir et comme seule limite un billet d’avion retour. J’ai une passion pour la Grèce où je vais chaque année. Le choix de la Crète de Zorba s’impose pour mon premier voyage à vélo. Je la découvre et en fait le tour en évitant les stations balnéaires. Bivouacs sur les plages et quelques campings , je boucle mon périple en 2 semaines et 950 km sur des pistes et routes avec une portion en bateau. J’ai rencontré un peuple bienveillant et généreux malgré la crise qui touche leur pays.

https://www.youtube.com/channel/UC63mBYahLfD6Y_lbf26wexw/videos?disable_polymer=1

Samedi, 17h15 – Guidoline

Dimanche, 10h – Grand Bi

Saulxures Mont Blanc Express

Association OXYGENE

Partir faire l’ascension du Mont Blanc en partant de chez soi à vélo quand on habite au fin fond de la Lorraine.

La version 4K en son sur-round ayant été malencontreusement détruite, ce sont des images d’actualité d’époque qui illustreront cette expédition qui fut la première ascension du mont Blanc en technique himalayenne.

http://www.association-oxygene.eu
https://www.facebook.com/skicluboxygene/

Samedi, 14h30 – Guidoline

American cyclo

Thomas et Sylvaine, Théo et Elsa

Une parenthèse familiale à la découverte de l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada et Cuba), de ses habitants, ses paysages et ses animaux, tous insolites.

« Mais vous êtes de grands malades ! » s’est exclamé Greg, un ami (si, si, un ami !) quand on lui a présenté nos deux tandems Pino et parlé de notre futur voyage. Voilà un bon moment que voyager tous les quatre à vélo nous trottait dans la tête. Tous les quatre, c’est Elsa (7 ans), Théo (9 ans), Thomas et moi, Sylvaine. Après quelques courtes escapades en France et près de deux ans de préparation, le 5 juin 2015 a marqué le départ de notre aventure nord-américaine qui, pendant 10 mois et 15 000 km, nous a menés des Rocheuses à Cuba, en passant par les Grands Lacs, la côte Est états-unienne, la Natchez Trace et le Golfe du Mexique. Si à certains moments on s’est dit qu’il n’avait pas complètement tort, tout le reste du temps on a surtout eu l’impression de vivre, tout simplement et intensément. L’Amérique du Nord nous a offert une grande hospitalité, de nombreux paradoxes, de multiples contrastes, des rencontres extraordinaires, des paysages grandioses, un sacré panel d’animaux plus ou moins sauvages, un vrai choc culturel et quelques frayeurs. Mais est-ce l’Amérique ou le voyage à vélo qui nous a tant gâtés ? À vous de voir….

http://roues.libres.blog.free.fr/

Samedi, 13h- Guidoline

Au Nord vais-je

Camille PAUL

Un voyage pour réaliser un rêve : aller voir des orques et des aurores boréales en Norvège du Nord.

Je suis partie en solo en Norvège du Nord, réaliser un rêve et j’ai découvert que la réalité pouvait les dépasser. Au départ, simplement pour aller voir les orques et les aurores boréales. Un premier lundi d’octobre avec mon vélo et du matériel tout neuf, j’y suis allée. J’ai traversé l’Allemagne et le Danemark pour y arriver, à contre-courant des oies en migration et avec mille grues en origami dans les sacoches. Ce voyage s’est imposé de lui même grâce à l’écoute de ce qui était vraiment important pour moi à ce moment là. Dans un monde insensé, le voyage à vélo en solitaire m’a permis de faire l’expérience de la vie simple. C’était une manière de me mettre à l’unisson des lieux que je traversais. Plus la saison s’avançait et plus je montais au Nord, plus les feuilles jaunissaient, le froid s’intensifiait et la luminosité baissait. Et le chemin se déployait sous les roues, sans effort, sans préparation. En fait avec une intention et un objectif, et peu d’idées sur comment l’atteindre… peut-être est-ce le secret pour trouver son chemin sans perdre le cap ?

https://joyismadeofcolors.wordpress.com/category/voyage

Samedi, 11h30 – Guidoline

En s’ailes Simone

Benjamin & Lucile

6 mois en Amérique Latine en VTT et parapente ; les mollets ont chauffé et des noms d’oiseaux ont volé dans les montées mais quelle Liberté : pédaler, avancer, admirer, voler, rencontrer, baragouiner, rigoler, manger, se coucher et le lendemain… recommencer !!

On est partis traverser le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine en VTT pour pouvoir s’éloigner des sentiers touristiques au maximum et aller explorer des vallées très peu fréquentées (entre autres on a traversé l’Ausangate). Pédaler, c’est génial mais quand on peut varier les plaisirs c’est encore mieux. Comme on rêvait de pouvoir prendre un peu de hauteur pour admirer les paysages depuis le ciel, on a pris nos voiles de parapente qu’on a mises sur nos vélos. Notre itinéraire s’est donc dessiné autour des sites et chouettes coins où voler. Résumé en chiffres ça donne :

– 6 mois
– 4 000 bornes à vélo
– 60 000 de D+
– seulement 3 jours de vélo sous la pluie / la neige
– des centaines d’heures de vol et de gonflage
– 3 problèmes mécaniques dont 1 (seule) crevaison
– une dizaine de nuits à plus de 4000m
– un tremblement de terre en pleine nuit sous tente à 4400m
– un col à 4950m à vélo la première semaine
– altitude max : 5100m
– un déco à 4500m (vol rando)
– un déco à 3900m (déco officiel)
– 3 petits pétages de plomb
– 2 visites à l’hôpital : une au Pérou et une en Argentine (dues à un petit accident de parapente)
– au moins 3 moments où on s’est retrouvés bien bêtes avec notre espagnol (appris sur place)
– des kilos de riz et de poulet mangés chacun
– une trentaine de cyclistes croisés, (personne d’autres avec des parapentes, mais quelques uns avec du matos de grimpe ou autres…)
– des milliers de sourires et d’encouragements
– 0 personnes malintentionnées ou malveillantes
– des milliers de lamas, alpagas, vigognes, chiens, flamants roses, condors …
– 1 gars et 1 fille qui ne pensent qu’à repartir !!!

https://www.facebook.com/ensailessimone/

Samedi, 16h30- Grand Bi

Jamais 2 sans 3

Ombeline, Simon & Luis

Sur les routes d’Asie, d’Amérique du sud et d’Europe, 2 ans pour expérimenter le « voyage-rencontre » à vélo.

Partis à 2 d’Istanbul on a traversé l’Asie à vélo. Notre équipe s’est agrandie au Pérou et c’est avec un mini cyclo-voyageur qu’on a continué toujours plus à l’Est, jusqu’à revenir en France. 17 500 km pour se rendre compte que cette manière de voyager, lente et attentive, est une façon de se découvrir loin du stress du toujours « plus » et de découvrir que la planète est une auberge remplie de belles personnes. Faire du vélo n’était pas notre objectif, mais c’était le meilleur moyen de transport qu’il existe pour véritablement Voyager Autrement.

http://www.simombel-vanbiketour.com

Samedi, 14h50- Grand Bi

Dimanche, 11h30- Guidoline