Festoyons éthique braves cyclos : écho de 31000 km d’itinérance douce en Amériques

Une conférence de David GASC

Après 31000 kilomètres et 20 pays américains traversés, David partage ses rencontres et des paysages délibérément hors des sentiers battus. Il nous délivre sa vision du tourisme durable et des astuces pour faire de son aventure un festin « responsable ».

David Gasc, tarnais d’origine, agronome de formation, partage le fruit de ses découvertes d’initiatives de développement durable. Voyager, se déplacer, s’alimenter, produire, s’abriter… Après 31000 kilomètres pédalés et vingts pays traversés (Canada, Etats-Unis, Mexique, Cuba, Guatemala, Belize, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama, Colombie, Équateur, Pérou, Brésil, Bolivie, Chili, Argentine, Uruguay, Paraguay), il nous régale de sa vision du tourisme durable (souhaitable) qui réponde aux besoins des voyageurs. En particulier, il débite ses astuces pour s’alimenter de manière responsable pendant son aventure et impacter de manière positive les populations visitées. Tout ce que nous consommons et faisons a un impact ici et ailleurs. Là réside le plus grand pouvoir du citoyen : insuffler un monde meilleur à travers une consommation éthique (ou pas)! En voyage, c’est pareil, et les conséquences sont parfois plus criardes. Du champ à l’assiette, David remonte, racle, retourne la filature avant de vous la servir toute chaude : oui il est possible de concilier l’orgie culinaire avec la valorisation du patrimoine local et le repos du porte-monnaie. Et l’estomac dans tout ça ? Lui aussi a besoin d’un entraînement pour cette épreuve, comme vos jambes ! Vous l’aurez compris, ce voyage initiatique parle aussi de belles rencontres et de philosophie. Cette prise de recul sur la vie est pleine d’espoir et vivifiante. On a déjà envie de se remettre en selle ! Et de ménager le menu de votre futur périple.

Dimanche, 14h – Rustine

Voir Smara


Marc NEUSCH

Marc est au fond du trou. Sur un coup de tête il achète un vieux biclou et se barre. Où ? Il ne sait pas. Pourquoi ? Il l’apprendra en chemin. Sa quête de rien l’emmène jusqu’au Maroc et le transforme plus qu’il ne l’aurait imaginé.

En panne et en dépression après une rupture, Marc est parti sur un coup de tête à vélo, sans aucune préparation ni plan et avec simplement une vieille camera K7… Pour un voyage qui a finalement duré plus d’un an et près de 13000km. Très solitaire dans ce trip, dans cet acte de « résistance sociétale », il s’est retrouvé et à redécouvert son histoire familiale de films de mineur de charbon autant qu’il a accepté son histoire personnelle. Le film témoigne de la possibilité de se construire un voyage-médicament avec des bouts de ficelles, seul, dans son coin.

http://neusch.mgbqt.com/

Dimanche, 14h – Grand Bi

À tire-d’Elles, Femmes, vélo et liberté

Une conférence de Claude Marthaler

Le vélo au féminin a alimenté un débat émotionnel houleux aux États-Unis et en Europe à la fin du XIXe siècle, une époque charnière qui connut une véritable bicyclette mania. Ce fameux deux-roues qui a longtemps divisé le monde médical et bousculé le code vestimentaire, a été un catalyseur pour les mouvements féministes, au même titre que l’acquisition du droit de vote.

Le vélo a eu 200 ans en 2017, et aujourd’hui encore, au nom de préceptes machistes ou religieux, de nombreux pays légifèrent ou interdisent la pratique de la bicyclette aux femmes. Dans le monde entier, des individus et des associations se battent pour l’accès des femmes à cette liberté. De Annie Londonderry, première femme à avoir réalisé un tour du monde à bicyclette, à Jeannie Longo, la plus grande championne de tous les temps, ce livre dresse les portraits de 32 femmes exceptionnelles qui racontent leur passion du vélo. Il dévoile aussi avec une singulière intimité leurs forces et leurs faiblesses. Coureuse, écrivaine, réalisatrice, comédienne, blogueuse, commentatrice sportive, féministe, recordwoman, voyageuse, professeur de yoga, pionnière, sexologue… et si la femme était bel et bien l’avenir du vélo?

https://claudemarthaler.ch/livre/a-tire-delles-femmes-velo-et-liberte/

Dimanche, 11h15 – Rustine

Le Tourisme : Un anti-voyage ?

Une conférence de Rodolphe CHRISTIN

« Jamais le monde n’a compté autant de touristes.  L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié, le 27 août, ses dernières données. En 2017, le monde a compté plus de 1,323 milliard de touristes internationaux. Auteur du Manuel de l’antitourisme (première édition en 2010 et réédité en 2017), le sociologue Rodolphe Christin réagit […] »
-https://www.goodplanet.info/actualite/2018/08/29/touristes-a-letranger-rodolphe-christin-auteur-du-manuel-de-lanti-tourisme/-

L’industrie touristique a longtemps bénéficié d’un consensus faisant d’elle une activité plaisante, culturellement valorisante, contribuant au progrès de l’humanité et propageant le développement sous tous les climats. S’il est facile de critiquer le monde industriel qui nous oblige et nous aliène à l’usine et au bureau, il apparait plus délicat de critiquer ce monde lorsqu’il prétend nous faire du bien, à l’ombre d’un parasol ou au milieu d’un paysage prétendûment préservé. Pourtant le tourisme est le pur produit du capitalisme et un monde en transition doit apprendre à s’en passer. Ici et là, de plus en plus, des signes de contestation émergent, des remises en cause voient le jour. Il convient donc plus que jamais de penser « l’antitourisme ».

Samedi, 18h – Grand Bi

Cyclotour d’Europe Musical

Alexandre Hagenmuller

Un voyage à vélo et en solitaire à travers l’Europe, à la rencontre de musiciens de tout le continent.

Durant 8 mois, en solitaire et à vélo, Alexandre a arpenté les routes d’Europe à la rencontre de musiciens de tout le continent. L’objectif, créé un film documentaire et un album en libre écoute sur internet afin de rendre compte de la richesse et la diversité culturelle au sein de l’Europe et mettre en avant la musique comme moyen d’abaisser les frontières physiques ou de la langue. S’appuyant sur des photos prises pendant tout le parcours, des mini-reportages et des sons enregistrés aux quatre coins du vieux continent, Alexandre nous fait partager son expérience. Des anecdotes de rencontres, de galères et de belles surprises pour une ode à l’ouverture à l’autre, à l’humanisme et à l’espoir dans l’avenir.


https://europemusicbiketour.wixsite.com/cyclotoureurope
https://www.facebook.com/cyclotourdeuropemusical

Dimanche, 13h – Guidoline

Altitude 5642 m

Charlotte, Christophe Masia et leurs amis

Début 2018, une équipe de 4 amis s’engagent en vélo sur les routes d’Europe de l’Est afin de rejoindre Terskol en Russie, camp de base pour l’ascension de l’Elbrus qui culmine à 5642m. De par sa hauteur, il est le plus haut sommet d’Europe. Ce dernier sera atteint entre père et fille pour mettre un beau point final à cette aventure. Au long du voyage, des fonds pour le Téléthon seront récoltés. Un périple riche en rencontres et en émotions.

Le 3 mars 2018 Christian, Fred, Marie-Claude et Gérard partent ensemble en vélo pour atteindre la Russie. Fred, Marie-Claude et Gérard rouleront aux côtés de Christian durant une quinzaine de jours. Par la suite, Christian poursuivra le périple seul en traversant la Pologne, la Biélorussie, l’Ukraine, et la Russie pour rejoindre Terskol, petite ville implantée dans la région montagneuse du Caucase. À partir de ce moment, Charlotte, sa fille, le rejoint. Ensemble, ils graviront le plus haut sommet d’Europe culminant à 5642m. Le point final de ce périple sera posé le 12 juin en haut de l’Elbrus.

Samedi, 10h15 – Guidoline

44 roues pour s’évader de longs week-ends

Jérémie, Lucile, Martine, Manu, Claire, Florent, Aurélie, Jehanne, Stéphane (Adultes)
Adèle, Lise, Marin, Siméon, Malory, Louise, Marco, Théotime, Coline, Agathe, Hélio, Jules, Céleste (Enfants)

Rouler entre amis le temps d’un long week-end, c’est du bonheur à tous les âges. Petites évasions à 5 familles autour du lac de Neuchâtel, le long de la ViaRhôna, sur la voie verte entre Mâcon et Chalon, sur la Dolce Via, autour de Clairvaux les lacs…

Très vite, nos tours de pédales dissolvent nos préoccupations quotidiennes. L’effet du groupe, celui qui rassure, nous permet à tous de nous laisser porter par notre itinéraire tout tracé. Les jeunes après s’être tirés la bourre calent le rythme de croisière et discutent tranquillement. Avec une moyenne de 40 kms/jr, les petites pattes nous épatent ! Et l’an prochain on va où ?

Dimanche, 10h30 – Guidoline

Le vent dans le dos

Johanne

Un voyage initiatique de 17 000 km à travers les Amériques. Sans jamais avoir vraiment fait de voyage à vélo, Johanne va se lancer de chez son cousin à Vancouver et tenter de rejoindre le Chili où se trouve sa famille d’accueil. Que va-t-elle découvrir en chemin ?

“Le vent dans le dos” est un documentaire qui relate l’histoire de Johanne, une jeune belge alors âgée de 25 ans partie seule à vélo du Canada au Chili. Un voyage de 15 mois et de 17 000 kilomètres sur le continent américain. Le film commence à Vancouver où Johanne est accueillie par son cousin Christopher. Ce sera le point de départ d’un long voyage durant lequel elle va descendre les États-Unis, une partie du Mexique et l’Amérique Centrale pour ensuite attaquer les Andes et terminer le périple au Chili dans sa famille d’accueil chez qui elle avait vécu sept ans plus tôt. Outre les paysages époustouflants qu’offre le continent américain, c’est un voyage initiatique et intérieur que nous propose la narratrice. Partir loin de chez soi, sans repère, dans une autre culture et sans avoir jamais fait de voyage à vélo, c’est le challenge qu’elle s’est lancée. “Le vent dans le dos” se veut positif et drôle. Il nous invite au voyage et traite de différentes thématiques comme celles de la famille et du dépassement de soi.

https://www.facebook.com/Le-vent-dans-le-dos-481494365229749/

Dimanche, 12h35 – Grand Bi

La planète à bicyclette

Rodolphe, Sandrine et nos 2 enfants Pauline et Eliott

Voyage en famille autour du monde pendant 9 mois, découverte de l’Amérique du Sud (de Lima à Santiago), de la Nouvelle Calédonie et de Bali.

Partis du Sud de la France avec nos 2 enfants de 5 ans et 10 ans, chacun sur un vélo, nous avons rejoint Madrid avant de nous envoler vers l’Amérique du Sud. 5 mois pour pédaler à travers le Pérou , la Bolivie, l’Argentine et arriver à Santiago. Puis direction la Nouvelle Calédonie où nous avons pédalé 1 mois 1/2 et enfin Bali où nous avons pédalé 1 mois. L’école sur les chemins du monde ; nous pédalions au rythme des enfants avec une journée de 92 kms.

https://www.laplaneteabicyclette.blogspot.fr

Dimanche, 10h00 – Guidoline

Je suis heureux, là

Portrait d’un voyageur : Daniel François

Daniel est une personne atypique dans le monde du voyage à vélo. Il ne s’agit plus là de parler d’un voyage de loisirs au temps limité. Daniel a choisi de faire son chemin de vie à vélo. C’est en 1988 qu’il fit ce choix en laissant derrière lui une carrière aux contours bien tracés. Depuis il continue sa route visitant ses amis planétaires et écrivant ses romans au fil des années. Daniel témoigne et se confie sur ce mode de vie aux antipodes souvent de nos choix personnels.

http://www.christianlebon.com
https://www.facebook.com/christianlebon.photo

Samedi, 16h – Guidoline